Assurance santé animaux : Comment choisir ?

Le monde de la médecine continue son progrès, actuellement la durée de vie de nos animaux de compagnie s’est sensiblement allongée depuis ces trente dernières années. Les chats vivent cinq fois plus longtemps et les chiens deux fois plus que leurs congénères de ces siècles derniers : ils sont de mieux en mieux nourris et soignés.

Toutefois ce progrès a un coût, les vétérinaires et les professionnels de la santé animale bénéficient d’aptitudes et de matériels de pointe pour soigner ces animaux. Les assurance sante animaux de compagnies proposent à ce titre une aide financière pour pallier à cela.

Pourquoi doit-on faire une assurance pour les animaux ?

Les animaux ne sont pas couverts par la sécurité sociale comme le sont les personnes humaines, c’est don l’assurance sante animaux qui joue ce rôle auprès d’eux. Ceci couvre les charges engagées par les propriétaires suite à une consultation chez le vétérinaire par exemple. Si votre animal y va souvent, les frais peuvent vite grimper.

En général, une assurance sante animaux permet d’accéder à une couverture en cas de maladie, d’accident et même en cas de décès.

Tous les animaux peuvent-ils bénéficier d’une assurance santé ?

Ce sont les chiens et les chats qui sont couramment les principaux bénéficiaires d’une telle assurance. Cependant, ils ne sont plus désormais les seuls animaux à en bénéficier, il y a maintenant les nouveaux animaux de compagnie qui regroupe les mammifères comme les furets, les rats, etc. (que vous voyez souvent dans les boutiques animalières), les reptiles et les oiseaux.

Les rongeurs de petite taille ainsi que les lapins sont parfois assurés, les oiseaux et les poissons en revanche n’ont pas de preneurs en majorité, car ils sont jugés fragiles. Une mutuelle animale pour ces derniers est nécessaire et conseillée, car ils ont besoin de spécialistes pour les examiner et les frais y afférent sont donc plus élevés.

Comment faire pour que votre animal obtienne une assurance animaux ?

Pour souscrire, il y a différents documents qui sont nécessaires et qu’il faut donner à l’assureur. Selon le contrat, vous devez avoir en votre possession : un certificat de vaccination, un certificat de propriété, une identification (tatouage) de l’animal. Dans tous les cas, n’attendez pas que votre animal soit trop âgé ou qu’il ait plusieurs maladies pour penser à lui contracter une assurance sante animaux.

Comment serez-vous remboursé ?

Lorsque vous faites des consultations pour votre animal, une feuille de soins vous est remise. Vous transmettez cette feuille à votre compagnie d’assurance et les frais que vous aurez engagés seront aussitôt remboursés.

Les contrats d’assurance sante animaux sont divers et c’est de plus en plus courant que les formules aussi le soient. Cette diversification vient du fait qu’étant de la même espèce, les chiens ou les chats entre eux ne sont pas de la même race, n’ont pas les mêmes conditions de vie et les mêmes conditions d’adaptation.

Voici selon une formule basique les frais de prévention que vous aurez le droit à faire rembourser, elles peuvent être partielles ou en intégralité : les honoraires du vétérinaire, dont la visite annuelle de prévention, le tatouage de votre animal pour son identification (la version puce électronique existe aussi si vous voulez cette méthode), les différents vaccins, la prescription des produits et l’administration des produits antiparasitaires.

Si vous optez pour une formule plus complète, en cas d’accident ou de maladie de votre animal, les honoraires du docteur vétérinaire, les médicaments qui seront prescrits, les frais chirurgicaux, les séjours en clinique vétérinaire, les radios, les analyses en laboratoire, les transports en ambulance s’ils ont lieu d’être seront pris en charge.

Y a-t-il des limites pour la prise en charge des animaux ?

Il est primordial de voir les bons et les côtés négatifs que pourrait avoir le fait de souscrire une assurance santé pour votre animal. Les contrats d’assurance sante animaux vous évitent de dépenser une très grande somme d’argent pour votre animal adoré s’il a un gros problème de santé. Ce geste ne nécessitera qu’un investissement via les cotisations mensuelles.
Avant de sauter le pas définitivement, faites-en part à votre vétérinaire, car lui saura ce qui est adapté à votre animal, selon sa santé.
Certaines compagnies fixent également un plafond par an pour les remboursements, surveillez donc vos sorties de frais.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.